La culture du safran

Accueil / Le safran / La culture du safran

cultiver le safran est une histoire de passion. L’or rouge se mérite!
En effet, il faut du savoir-faire de l’huile de coude et beaucoup de persévérance.

De part sa végétation inversée, Le safran se plante à partir de juillet jusqu’à la mi-août pour fleurir en octobre de l’année même; une parcelle  produira de 3 à 5 ans ensuite on déterre les bulbes et une fois lavés, triés et calibrés il sont replantés dans un nouvelle safranière.

plantation du safran en planche

Climat et rusticité: le safran pousse en plaine comme en altitude (1600m) du bassin méditerranéen à l’Europe du nord ses fleurs sont plus ou moins grandes et abondantes. Il résiste à -13°C quelques jours ainsi qu’à de fortes chaleurs (+40°). Le crocus a besoin de précipitation de 500 à 600ml par an et de périodes sèches.

Sol: Le crocus à safran prospère dans une large palette de sols, bien drainés ,terrain en pente et exempts de traitements antérieurs, le crocus à safran préfère les terres non cultivées. Il est important de bien préparer sa terre à l’aide d’un motoculteur pour les grandes surfaces (c’est la seule phase mécanisable, il faut en profiter car tout le reste est manuel), à l’aide d’une griffe et d’un râteau on retire un maximum de grosses pierres.

 

Fleurs de crocus sativus (2016)

Exposition: L’ ensoleillement doit être optimal, indispensable pour la culture et l’éclosion des fleurs.

Plantation: Dans un sillon de 20 cm de profondeur on dispose les cormes tous les 15 cm. Recouvrir de terre au râteau puis continuer 30 cm plus loin et ainsi de suite. Il n’y a plus qu’à attendre la floraison d’automne

Floraison: automnale durant 4 à 6 semaines, fleur parme s’ouvrant au soleil. Durée de vie 24 à 48h.

Entretien: Le désherbage des planches est l’activité principale dans la safranière en dehors de la période de floraison. Toujours à la main ou à la sarcleuse.

Ravageurs et nuisibles principaux: Les rongeurs, rat- taupiers, larves de hannetons, limaces, larve de noctuelle et de taupin, lapins, sangliers et chevreuils,..

Auxiliaires: il est utile de laisser un ou deux piquet pour les rapaces, les fourmis protège les plantations, les chats et les couleuvres chassent les rongeurs.

 

safranières en feuilles

Maladies: Mieux vaut prévenir que guérir! Le crocus a beau être robuste, il a ses points faibles comme la fusariose vasculaire, la mort du safran (pourrissement du bulbe) ou autres maladies fongiques. Outre les traitements phytosanitaires du commerce plus ou moins efficaces, écologiques ou non le mieux est de prévenir en se procurant des bulbes exempts de nécroses chez des safraniers scrupuleux, que l’on plantera dans une terre saine sans maladies cryptogamiques ou fongiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *